Le réseau de surveillance, composé de 66 pièges pondoirs, a été mis en œuvre en 2017 sur le territoire de 18 communes. 

 

Ce réseau de surveillance, augmenté des signalements citoyens effectués via le site officiel www.signalement-moustique.fr, ont permis de confirmer l'installation du moustique-tigre sur 9 nouvelles communes en 2017 ainsi que des détections sur Bayonne, Biarritz, Buros, Ger et Uzein. La progression du moustique-tigre est encore modérée dans le département des Pyrénées-Atlantiques mais de grands centres urbains commencent maintenant à être colonisés, la progression risque de s’amplifier d’avantage à l’avenir.

 

   
© EID MED / 2013