La première observation de du moustique-tigre a lieu sur le département en 2004. En 2009, l’intégralité du territoire du département des Alpes-Maritimes a été estimé colonisée par Aedes albopictus.

Depuis 2008, afin d’observer l’activité saisonnière de la population installée, un réseau de 50 pièges pondoirs, situé à Nice, est relevés toutes les deux semaines.

La sortie de diapause a eu lieu entre mars et avril et l’augmentation d’activité de ponte d’Aedes albopictus en juin à Nice est similaire aux années précédentes. Aucun pic d’activité n'a été observé contrairement aux années précédentes. L’activité maximum de ponte est observée de la mi-juillet à début septembre. Une baisse d’activité est observée au cours du mois de septembre 2017. Sur la saison, le nombre d’œufs moyens pondu est légèrement plus faible en 2017 qu’en 2016 et correspond aux densités observés lors des premières années de suivies (2008).

   
© EID MED / 2013